Grossesse

À 1 doigt de la MAP

Oui je sais c’est un mauvais jeu de mots, et pourtant … j’ai frôlé la MAP (menace d’accouchement prématuré).

Hier lundi, c’était le début de mes visites hebdomadaires de contrôle à la maternité (comme expliqué ici)  pour rencontrer une sage-femme, et faire à la fois un monitoring et contrôler ma tension artérielle.

J’arrive détendue, je me sens relativement bien, mais très fatiguée (à 29 SA +1 jour) ce qui est relativement normale je crois 🙂

Avant de m’installer , je dois d’abord passer par les toilettes pour faire pipi dans un petit bocal et qu’elle puisse vérifier mon albumine, puis je m’allonge, et nous discutons gentiment, le temps qu’elle arrive à trouver le cœur de la pitchoune avec les capteurs du monitoring et m’enfile le brassard pour la prise de tension tous les 10 minutes.

Tout se passe bien, je suis ravie d’entendre son petit cœur battre et suis toujours aussi émerveillée des plus ou moins grands coups qu’elle me donne la chipie.

Mais 15-20 minutes passent et la sage femme revient, regarde les courbes, et me dit sèchement : « mais vous avez des contractions ! ».

Je lui réponds, complètement abasourdie, que oui j’en ressens parfois, mais que je n’ai aucune douleur et là elle me répond « ba encore heureux dîtes, vous n’êtes qu’à 29 SA, vous avez eu 3 contractions « . Comme si je débarquais, et que je ne connaissais pas les risques.

On continue le monitoring, plus longtemps que prévu, et je tente de rester calme, de me détendre comme je peux pour ne pas que ma tension grimpe en flèche. Mais la peur est là, je me fais différents scénarios dans la tête et les larmes montent, mais je me contiens, je pleurerais plus tard.

Puis elle revient mais cette fois me parle délicatement, en me demandant si je travaille encore (je suis en arrêt depuis 1 semaine), comment ça se passe avec les enfants à la maison, si j’ai moyen de faire garder la petite, la mettre à la cantine …  Car je dois tout arrêter et me reposer, les contractions doivent s’arrêter.

Elle décide de me faire un prélèvement vaginal au cas où une infection serait la cause des contractions, et de réexaminer mon col. La bonne nouvelle, c’est qu’il est toujours long et fermé, je suis un peu soulagée, mais pas plus rassurée, car ça peut changer si vite …..

Elle m’explique que je dois sérieusement lever le pied, en faire le moins possible, plus de trajet en voiture, qu’elle parlera de mon dossier aux médecins le lendemain pour savoir quel protocole appliqué, et que de toute façon j’en saurais plus la semaine prochaine.

Je ressort de,l’hôpital avec une ordonnance de spasfon pour calmer les contractions, et d’autres examens à passer.

Et là la terre s’écroule sous mes pieds, ma plus grande peur est en train de se produire et je culpabilise de tout. Je pense à la fois au pire pour le bébé, et aussi à un tas de bêtises, comme mon absence de la maison en cas d’hospitalisation, de l’organisation qu’il faudra à mon homme pour gérer à la fois le magasin et les 4 loulous. Bref je fais tout le trajet du retour en larmes, ça doit sortir, j’en ai besoin.

Moi qui trouvais cette grossesse plus sereine, plus agréable (malgré les petits soucis médicaux), qui la vivait avec plus de maturité que les 4 précédentes, je connais l’angoisse de la MAP, cette menace d’accouchement prématuré qui plane au dessus de votre tête et contre laquelle vous ne pouvez rien faire à part vous reposer et attendre, et en redoutant la moindre contraction qui passe.

J’ai donc passé ma première journée aujourd’hui en repos maximum, avec l’énorme soutien de mon homme et celui des enfants (les plus grands sont au courant) après les cours, le début d’une période au ralentit.

Je m’attends à une hospitalisation.  J’essaye de m’y préparer mentalement en tout cas, même si je sais que la majorité du temps les traitements proposés pour la MAP sont efficaces.

Je me persuade que tout ira bien, que j’arriverais encore à tenir 2 mois, pour le bien de ma pitchounette.

Je garde le sourire

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

10 thoughts on “À 1 doigt de la MAP

  1. Oooh, je t’envoie tout mon réconfort et mon soutien ! Mais ça va le faire, j’en suis sûre. C’était peut-être juste la petite alarme qu’il te fallait pour lever le pied à partir de maintenant. Maintenant que tu sais que tu en as vraiment besoin tu iras jusqu’au bout sans problème et on aura toutes les deux un beau bébé en novembre (eh oui on est pile poil copines de grossesse !). Bisous !

    1. merçi isabelle c’est adorable 😉
      mais j’ai du mal avec le côté « brutal » de la situation.
      J’étais sous surveillance pour les différents mini soucis mais là…
      Mais oui on fera des beaux bébés toutes les 2 !!!! 🙂
      A bientôt et repose toi aussi dès que tu le peux

  2. Je t’envoie plein de bonnes ondes pour ces dernières semaines. C’est difficile de rester inactive quand on a une tribu à gérer et un boulot mais ça passera vite avec une bonne organisation. Donne tes ordres depuis le canapé lol! A bientôt!

    1. merçi carolyne c’est gentil 🙂
      le boulot non c’est plus un souci, je suis en arrêt, plus le droit de travailler.
      Pour les enfants, oui c’est plus difficile, mais ils donnent tous déjà un bon coup de main alors ça va beaucoup aider leur papa.
      C’est frustrant de ne plus avoir droit de rien faire mais mon corps me rappelle à l’ordre dès que je suis debout trop longtemps.
      C’est pour le bien de la pitchoune, il le faut. Je me bougerais plus tard,j’aurais de quoi faire 😉
      Merçi pour ton soutien;)

  3. bizarre ces différences entre les praticiens. J’ai justement demandé la semaine dernière à mon médecin si le spasfon calmait les contractions non douloureuses,il m’a dit que non et que du coup, ça ne servait à rien d’en prendre. En tout cas la sage femme aurait pu être plus sympa avec toi au lieu de t’alarmer comme ça! Ton col est bien?
    Courage et bisous
    Aurélie

    1. ba je t’avoue que moi aussi cela m’a étonné, je lui ai dis que je connaissais pour les douleurs de règles par exemple, et que ces contractions n’étaient pas douloureuses, juste des tiraillements quand mon ventre durcit.

      Je verrais bien mardi prochain quand je la reverrais. Mon col est bien haut et fermé donc déjà c’est rassurant mais ca peut changer tellement vite …

      Merçi pour ton soutien aurélie 😉
      Bisous et à bientôt

  4. Ton article me touche énormément.
    Dont ce que tu ressens en tant que Maman.
    Il se trouve que je m’y voit fortement dans ton article..
    J’ai 2 enfants , donc 2 grossesses et elles étaient , comment te dire ? Similaire.
    A 7 mois de grossesse , j’ai du me faire hospitalisée en urgence du a cette fameuse MAP qui a trôner au-dessus de ma tête et celle de mes enfants. On se sent impuissante face a ça mais tous ce dont nous devons faire reste pour le bien de bébé. Y’a pas plus loin qu’1 an (pour ma seconde grossesse) a cette même période je me suis faite hospitalisée , contrôle de monitoring , alitée a ne rien faire (même pas pour étendre une lessive) bref , un calvaire! Surtout pour quelqu’un d’actif.
    Suite a ça j’ai eu des injections tous les deux jours par une infirmière qui venait a domicile pour stopper un maximum les contractions que j’avais et pour endurcir les poumons de bébé au cas ou il viendrait tous de même a sortir bien plus tôt qu’il ne devrait.
    Je compatie énormément avec toi et te soutient a 100% dans ce moment assez difficile. Mais voit le bon côté , ta petite puce sortira en pleine forme grâce a tout tes efforts 🙂

    1. Merçi pour ce gentil commentaire, c’est adorable 😉
      J’ai vécu plusieurs péripéties lors de mes précédents mais je ne sais pas, cette fois je le vis différemment, plus mal je dirais.
      Je suis hyper angoissée et me met à pleurer dès que mon homme m’appelle ou rentre le soir, en me demandant si ca a été aujourd’hui et les larmes montent toutes seules.
      Mais je reste confiante, on fera ce qu’il faut pour que je reste au maximum au repos et que j’arrive à grappiller un maximum de semaines ou jours de grossesse pour le bien être de bébé.
      Merçi pour ton soutien 🙂
      Bises et à bientôt

Laisser un commentaire