Non classé

Attentat Saint Etienne du Rouvray : cette fois c’est chez moi

Attentat Saint Etienne du Rouvray : Cette fois c’est chez moi que ça se passe.

Au moment où j’écris cet article, je découvre avec effroi qu’un nouvel attentat a été commis. Mais cette fois les choses sont différentes : c’est un bout de ma vie qui a été attaqué.

saint etienne du rouvray

Nous habitons certes dans le Haut-Jura, mais nous sommes normands. Je suis née à Rouen et, Saint Etienne du Rouvray, j’y a ai des souvenirs … quel bonheur !!

J’y ai grandi et passé une partie de mon enfance jusqu’à mes 10 ans.

attentat saint etienne du rouvray

J’y avais des copains et copines de tous les horizons, de toutes les couleurs, de toutes les nationalités.

On vivait au Château Blanc, une barre d’immeuble juste derrière le parc.

Mes parents se sont mariés là-bas, à la mairie.

Ma grand mère maternelle y habitait.

Une partie de la famille habite tout près.

Et ca fait mal 🙁

C’est difficile de réaliser car là-bas aussi ca peut arriver,

C’est dur de se dire que finalement même les plus petites villes sont touchées, concernées ;

C’est terrifiant de savoir que même dans une église on est pas à l’abri ;

C’est consternant de voir à quel point leur lâcheté mais surtout leur barbarie, peuvent aller au point de tuer des êtres sans défense, des hommes, des femmes, des enfants, des prêtres , …

J’ai mal au cœur, presque envie de vomir.

Nous nous réinstallons en Haute-Normandie en octobre, dans la campagne profonde, et ça me terrifie de savoir qu’un bout de ma vie a été touché, attaqué.

Les différents attentats m’ont beaucoup affectés, celui de Nice encore plus que les autres, car des familles étaient visées.

Mais je réalise aujourd’hui que c’est encore plus effroyable lorsque que ça se passe chez soi ou quelque-part où l’on a des souvenirs, où l’on a passé une partie de sa vie.

C’est difficile de lutter contre ce sentiment de terreur face aux attentats. On pourrait y céder si facilement, mais on doit s’accrocher encore.

Il le faut, il faut avancer encore et continuer à profiter de la vie, même dans la peine ou la peur.

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

0 thoughts on “Attentat Saint Etienne du Rouvray : cette fois c’est chez moi

  1. Je suis née a Fecamp mais je vie a grand Quevilly. C’est juste a cote st Etienne du Rouvray. Er qu’est ce que sa fait peur. Bien sur que j’ai était horrifie par parie et nice. Mais c’est différent quand cela se passe a 5km. Un acte odieux. Mon mari travail dans cette ville j’ai eu hyper peur… Mon coeur na fait qu’un tour. Meme dans des églises nous ne sommes pas en sécurité. Qu’il repose en paix

  2. Je comprend ta peur et ton désarroi. J’ai été très touchée aussi ces derniers jours de différentes façons. Ce que je retiens de ces drames, c’est que la vie peut s’interrompre brusquement. Alors je dois aimer encore plus fort ma famille, mes amis, mes proches. Beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve ❤.

    1. oui comme tu dis tout peut s’arrêter si vite.
      Mais je me disais cela surtout pour la maladie, ce qui arrive à ma maman, ce qui est arrivée à bébé à la nouvelle année, mais les attentats …..
      Au final c’est pareil mais tellement brutal, violent.
      Alors oui comme toi, on va s’aimer encore plus fort, se dire qu’on s’aime encore plus souvent, au cas où

  3. je comprends ta peur ! je vis dans la meme angoisse j’habite dans l’eure a 30 min de saint etienne du rouvray ! je suis choquée j’ai l’impression que cela ne va plus s’arrêter ! je m’inquiète pour mon fils …

  4. Juste pour « décompresser », tu ne pars pas en Haute-Normandie mais en Normandie ! Nous sommes réunifiés. C’est chaleureux ça, la réunification !
    Par contre, la campagne profonde même de la Normandie, ça fait peur!

    Excuse-moi si tu trouves ce com déplacé. Je comprends ton désarroi mais que faire, hormis vivre?

    1. Oui c’est vrai. je n’ai de toute façon jamais fait de grande différence 🙂
      Oui quand je dis la campagne profonde, c’est le petit village de 100 habitants où tu ne t’attends pas à ce qu’un acte comme ceux-là soit commis, mais non on est plus à l’abri de rien.
      Donc oui on va vivre comme avant, mais en étant de plus en plus affecté et un peu craintif, car on ne peux pas rester insensible à ces barbaries.

  5. Quel horreur tout ces attentats… ;_; Je comprend généralement plus ca se rapproche de chez nous, plus on est triste… même dans les églises on est plus en sécurité… LES ÉGLISES QUOI !

    1. oui ca s’accroît, se rapproche de plus en plus de nous, c’est plus fréquent, et la barbarie devient plus qu’inquiétante.
      Alors on va devoir vivre avec ca, ca sera difficile mais on a plus le chois, on va devoir s’habituer à ces horreurs qui nous dépassent 🙁

Laisser un commentaire