Grossesse, Humeurs

Avoir un autre enfant …

Oui après tout, peut être qu’on devrait s’arrêter là, que mon rêve d’avoir un 6 ème enfant est trop …

Car il est question de ça, d’avoir un autre enfant , de connaitre à nouveau les joies de la maternité, et de serrer un bébé dans nos bras, le voir grandir, s’épanouir…. J’en meurs d’envie depuis plusieurs mois.

Mais j’aimerais cette fois une grossesse plus épanouie, un accouchement le plus naturel possible, allaiter mon bébé, le porter, faire plus de cododo ….

Je sais, vous allez me dire, j’en ai déjà une famille nombreuse avec 5 enfants, et mahélou n’a que 22 mois, c’est encore un bébé ma crevette👶

Mais je crois que c’est mon horloge biologique qui parle : je viens d’avoir 38 ans et j’ai toujours dit qu’à 40 ans, ce serait fini pour moi.

*******

A coté de ça, la raison rattrape mon envie : je suis épuisée, un peu débordée parfois, et le quotidien avec 3 ados de 15, 13 et 11 ans devient très difficile. On ne se l’imagine pas tant qu’on ne le vit pas, mais je vous jure que certains jours, ma bienveillance disparaît et les engueulades fusent de tous les côtés. C’est parfois tout rose et vire au noir en l’espace d’1 journée.

Aussi, notre nouveau mode de consommation, tout fait maison, zéro déchet, bio … nous prend beaucoup de temps, en plus de notre travail au magasin et du blog.

Et puis notre gros projet, ce changement de vie radical qui va s’opérer dans quelques mois : notre installation en yourte, avec tout ce que nous mettrons en place avec. Notre autonomie énergétique (eau, électricité, gaz) et alimentaire, avec un grand jardin permaculturel d’au mois 500 m2 et nos animaux. Ca parait pas comme ca, mais travailler la terre, tout à la main, c’est pas de tout repos et c’est un boulot à plein temps .

Sans oublier aussi mon corps, qui m’a joué quelques tours pendant ma dernière grossesse, mais aussi ma perte de poids, tous ces centimètres en trop qui s’envolent et me font sentir mieux.

J’ai songé aussi à notre empreinte écologique et me demande si cela serait « judicieux » d’avoir un autre enfant alors que nous faisons tout notre possible pour consommer le moins possible. Même si j’envisage d’allaiter, de continuer à utiliser des couches lavables, des produits maisons pour les soins, des petits posts maison avec les produits que nous récolterons nous mêmes, …

*******

Alors j’en suis là, j’oscille entre l’envie d’avoir un autre enfant, et la raison, qui me dit d’arrêter là, et de me « contenter » des magnifiques cadeaux que la vie m’a déjà offerte.

Mais comment ne pas regretter notre décision par la suite ? Comment réussir à écouter la raison et faire le « deuil » d’un autre enfant ? Pourquoi ai-je cette envie irrépressible d’avoir un autre bébé ? Pourquoi n’arriverions nous pas à tout concilier une fois de plus comme nous l’avons toujours fait ?

J’ai mon cœur de maman qui bouillonne et l’esprit un peu tourmenté

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

23 thoughts on “Avoir un autre enfant …

  1. La raison n’est pas toujours facile à suivre, mais des fois on n’a pas le choix. Je t’envie énormément d’avoir cinq loulous et un mari qui te soutient . Moi le mien n’a jamais voulu qu’on est un troisième enfant et parfois c’est très très dure, j’ai un manque. Maintenant la raison a prit le dessus, je suis trop vieille ( c’est mon point de vue) et je préfère me concentrer sur mes projets et mes activités, on comble le vide comme on peut, mais il est clair que je lui en veux ! De plus , il ne m’encourage pas beaucoup dans mes projets alors que je l’ai toujours soutenu dans sa vie professionnelle qui prend souvent le pas sur la vie privée. Mais j’ai mes garçons, ma raison d’être, ma joie de vivre, même si comme tu dis, les ados c’est pas facile, ils sont ma source d’énergie, mon oxygène. Des fois j’oublie un peu ce vide en moi, mais il est bien présent, cette sensation d’avoir perdu quelque chose alors qu’on ne l’a jamais eu, c’est étrange ! Le plus dure c’est qu’il a eu le culot de mettre ma santé en excuse pour ne pas m’offrir cet enfant et ça je ne l’accepterait et ne lui pardonnerai jamais ! Il faut savoir écouter son cœur et sa raison et les mettre en accord pour être bien, j’espère que tu trouveras ton équilibre !

    1. Je suis désolée brigitte 🙁 , j’imagine à quel point c’est dur de combler un vide,un manque … Ici j’ai la chance d’avoir 5 loulous, je suis plus que comblée mais étrangement, sans que je ne comprenne réellement pourquoi, ma tete et mon coeur me jouent ce drôle de tour. Je ne sais pas ce que l’on décidera, meme si mon homme est plus que confiant et a envie de ce nouveau bébé

  2. Bonjour, 😊 je vous lis beaucoup mais ne commente jamais …. ce texte j aurais pu a quelques détails près l écrire aussi maman de 3 enfants 17 / 10/ 7 ans j ai 39 ans autant dire que ça cogite dur ,une envie de « petit dernier » depuis au moins 3 ans , toute une année avant d arriver à décider monsieur qui est installé à son compte depuis 4 ans donc jamais présent premièrs essais en été 2016 qui se soldent par deux fausses couches en décembre et février 2017 j y vois la peut être un signe que ce n est plus pour nous qu’ il faut peut être se contenter de la chance d en avoir déjà 3 en bonne santé que de toute façon je me sens tout le temps fatiguée et que le temps passant et bien mon ado si cool auparavant m en fait voir de toutes les couleurs et mon 7 ans qui de grosses difficultés scolaires est un petit peut compliqué à gérer alors je ne pense qu au « negatif » pour que ça rentre bien dans le crâne, je me persuade que c est fini ,que ça aurait été trop dur detout gerer que d ici peu de temps je serais libre de penser à moi que je ne serais plus « coincée  » je suis assistante maternelle alors je pouponne ceux des autres en ayant que les bons moments mais c est dur dur .écouter sa raison plutôt que son coeur……votre mari qu’en pense t il ?

    1. Apparemment on est très nombreuse dans ce cas vanessa. Notre coeur de maman nous joue quelques petits tours parfois, alors oui on peut parfois compenser, on fait comme on peut, mais ‘imagine que c’est pas simple. Ici ca me travaille depuis presque 1 an, que j’y pense, pourquoi pas … Mon homme est entièrement partant, il ne se pose pas les mêmes questions que moi, et pourtant c’est moi la moins terre à terre (plus rêveuse) alors on verra

  3. J’ai moi même 4 enfants et je pense te comprendre. Mais j’ai pris la décision (avec mon mari quand même) de m’arrêter là. Parce que comme tu le dis ça vire au noir très vite. Les familles nombreuses c’est chouette mais c’est quand même super dur. Pour nous, pour les petits (chez nous en tout cas il y a des enfants qui ont du mal à partager maman). Mais pour autant je ne peux pas m’empêcher de m’extasier sur les petits bébés. Je pense que le fait de réaliser qu’on n’aura vraiment plus d’autre enfant c’est un vrai deuil à faire et que c’est normal que ça soit dur. Je pense que c’est même plus dur pour nous que pour les mamans avec moins d’enfants parce que quelque part on s’est habituées à être enceinte, à materner, ce rôle c’est nous. Il faut donc se réinventer une fois que c’est fini, se retrouver autrement. Je ne sais pas si mes mots t’ont réconfortée et je vous souhaite le meilleur quelque soit votre choix 🙂

    1. Merçi olivia pour ce magnifique message 😘. Je ne sais pas encore ce qu’on décidera, car mon homme lui est totalement partant. Oui un jour la « machine » devra s’arrêter c’est certain. Mais c’est cette fichue idée des 40 ans, pourquoi je me suis mise cette date dans la tête …

  4. Je vous comprends, j’en ai « seulement » 2, j’en voulais 3 mais nous allons nous arrêter là, après 2 césa je me vois pas revivre ça avec 2 « grands » devant…
    Puis les moyens financiers, la peur d’en délaisser un, mais pas facile de me dire que c’est fini je ne sentirai plus des petits coups dans mon ventre arrondi 🙁
    Si votre mari est dans le même questionnement foncez ! le petit dernier 😉

    1. Merçi bérengère 😘. Ici c’est pas trop le matériel qui nous bloque, car on sait qu’on y arrivera toujours, mais c’est plutôt le temps, encore et toujours. Mon mari lui voit les choses très positivement et est partant à 100%

  5. Je ne saurais que te conseiller. Nous passons toutes par cette phase du petit dernier. Même moi alors que je suis épuisée par mon rythme de vie avec 3 depuis bientôt 2 ans, il m’arrive de rêvasser au petit dernier (les hormones, l’horloge biologique?) Alors même que physiquement je m’en sens incapable, que nous commençons juste à trouver un équilibre à 5, que j’ai des projets professionnels et que j’ai l’impression d’être débordée au quotidien. Après je crois aussi que l’on sait au fond de nous si la famille est complète ou pas (l’instinct j’y crois). T’es une super maman! Gros bisous ma belle.

    1. C’est exactement ca Lise, J’ai cette impression qu’ « il doit y en avoir encore 1 ». Ca parait idiot, égoïste, insensé et pourtant c’est ce que je ressens.
      Merçi pour adorable message 😘😘😘

  6. bonsoir, je n’ai pas de réponse mais j’ai connu des questionnements similiaires.
    J’ai 5 enfants, je travaille à 80 %, le zero déchet et le fait maison est important pour nous.
    J’ai experimenté un maternage naturel. Mais j’ai eu des problémes de santé qui ont fait que ce dernier bébé avant 40 ans n’a pas été fait. Pour ma part, je reste toujours avec cette envie d’un petit 6 éme, je sais que mon corps souffrirait beaucoup mais j’aurais prete au sacrifice que cela aurait représenté
    . Nous avons déja une vie trés chargée même si pour ma part je ne me sens pas épuisée , juste je voudrais plus de temps pour moi.
    Mon mari ne veut pas de 6 éme enfant donc cela a simplifié mon questionnement. Pour lui un de nos enfants qui a de grosses difficultés d’apprentissage a eu besoin d’attention et de temps et encore aujourd’hui. Pour nous c’est trop tard , la quarantaine étant bien entamée.
    Cependant, je suis convaincue que tout étant une histoire d’organisation , une nouvelle naissance n’est pas une difficulté mais l’occasion d’une nouvelle organisation à mettre en place. Si ton mari est ok, pourquoi pas!!!!!! c’est un projet à deux et les difficultés se gérent à deux . Et ce qui marche déja bien, ne sera pas perturbé plus que ça, il faut juste un temps d’adaptation comme à chaque naissance quelques soit la taille de la famille.

    1. Merçi Florence 😘 Mon homme , qui est totalement partant pour un 6 ème bébé, me donne les mêmes arguments que vous, et je sais aussi que c’est vrai, on y arriverait à gérer tout ca, comme on l’a toujours fait

  7. Coucou ma belle, je pense que l’horloge biologique nous joue à toutes des tours! Je te conseillerais humblement d’attendre encore un an. A 39 ans, il sera encore temps pour toi de faire un bébé, et au moins, tu seras certaine que c’est une envie profonde et pas un désir passager. Je t’embrasse!

    1. Merçi amandine 😘 Oui peut être qu’attendre encore serait la solution. Sauf que ca fait déjà presque 1 ans que j’y songe à ce bébé alors je sais que ce n’est pas passager. Mahélou aura bientôt 2 ans, et jusqu’à lors c’est à peu près l’écart qu’on laissais entre les enfants. Bref tout se bouscule un peu dans mon petit coeur, merçi les hormones

  8. Je te comprend tout à fait…
    Je suis dans le même esprit que toi (mais j’ai moins d’enfants!). Je rêve du petit troisième depuis presque un an mais la « raison »(surtout celle de mon mari en fait) fait que nous ne sautons pas le pas. Et moi je me morfond, je n’arrive pas faire le deuil de ce dernier bébé. Si tu y arrive, dis moi comment tu fais.

    1. en fait je me suis tellement faite à l’idée, depuis presque 1 ans, d’avoir ce 6 eme bébé . Tout comme quand je dis qu’à 40 ans c’est fini, c’est parce qu’on envisage une solution médicale, pour mon homme ou pour moi, qui fera qu’on ne pourra plus se poser de questions. Mais là c’est le doute encore, sauf pour mon homme qui respectera ma décision, mais qui est totalement partant

  9. J’essaie, je dis bien j’essaie, car n’étant pas moi même maman, je ne peux pas savoir ce que tu ressents 🙂 J’espère que tu trouvera les réponses qui te guideront vers le choix qui t’apportera paix et zenitude 🙂
    Ton homme il en penses quoi ? Il aimerait lui aussi?

    1. merçi ma belle, et je souhaite de connaitre très vite le bonheur d’être maman 😘.
      Mon chéri, il en pense qu’avec un 6 eme bébé, on arrivera parfaitement à gérer comme on l’a toujours fait et même si les plus grands commencent à nous en faire voir de toutes les couleurs. Donc en gros, il est partant 😉

Laisser un commentaire