Au jardin, Presque Zéro Déchet

Faire du compost, pour réduire nos déchets

Il y a quelques jours je me suis lancée dans la construction d’un composteur. Ca fait des années qu’on souhaite faire du compost mais sans vraiment prendre le temps.

Mais comme un déclic ne vient jamais seul, il fallait remédier à ca pour compléter notre démarche vers le zéro déchet.

Mais commençons par le début.

Le compost, c’est quoi au juste ?

Le compost provient de la transformation aérobie de déchets organiques par le biais de micro-organismes. Les matières en compostage sont transformées, en présence d’oxygène et d’eau, par des micro-organismes (bactéries, champignons, actinomycètes) et des organismes de plus grande taille (lombrics, acariens, cloportes, myriapodes, coléoptères et autres insectes). Les déchets se décomposent, et deviennent compost. Ce produit va contribuer, dans le sol, à renforcer le stock d’humus. Au bout du processus de compostage, on obtient ce que l’on appelle un compost mûr qui a une agréable odeur de terre de forêt, une couleur foncée et une structure grumeleuse

La promotion du compostage | Sievd

Pour quoi faire ?

  • c’est une action écologique zéro déchet : le compostage  permet de réduire considérablement le volume de nos déchets, de nos ordures ménagères.
  • ca produit un amendement de grande qualité  ; le compost, semblable à des terreau, est très riche en composés humiques.  Il favorise la vie du sol, améliore sa fertilité, et vous assura de jolies plantations.
  • c’est économique : plus besoin d’acheter d’autres amendements organiques ou de l’engrais

Comment on s’y prend ?

Il existe différentes façons de faire son compost. Ca peut être  en tas ou en bac, en composteur, en silo.

Pour notre part, on a opté pour un composteur « fait maison ».

Etant une maman bricoleuse, grande fan de récup, et mon homme étant commerçant, j’ai la chance de pouvoir récupérer pas mal de palettes.

Alors hop au boulot, j’en ai assemblé 5 (3 grandes et 2 petites) , désossé 2 autres pour récupérer des planches, mis des clous et vis par ci par là. Et le tour était joué. J’avais tout le matériel sous la main, et ca m’a juste coûté le grillage intérieur (16€ le rouleau, et il m’en reste pas mal pour faire autre chose au jardin).

Faire du compost / fabriquer un composteur Faire du compost / fabriquer un composteur

En dimensions intérieures il faut 80 cm de haut  par 1.20 de long. Je pense que ca devrait suffire pour assurer  une bonne fermentation.

Faire du compost / fabriquer un composteur Faire du compost / fabriquer un composteur

Pour son emplacement, j’ai choisi de le mettre derriere notre garage, à un endroit ombragé, pour ne pas que ca se dessèche trop vite.

J’ai également prévu une porte, pour pouvoir le vider lorsqu’il sera plein et retourner ce qui n’aura pas encore été composté.

Alors pour la majorité, on ne cuisine pas dehors 😉 (pas encore en tout cas) . Alors on a un seau sous l’évier de notre cuisine (avec couvercle), pour récupérer nos déchets compostables. Et on le vide tous les 2 jours dans le composteur.

Que peut-on composter ou non ?

Parmi tous les déchets, ménagers ou du jardin, vous pouvez composter :

  • déchets de légumes
  • pain
  • marc de café et filtre
  • coquilles d’oeuf
  • reste des assiettes (hors viande, volaille, poisson, os)
  • épluchures de pomme de terre
  • sachets de thé
  • papier essuie tout, serviette ou mouchoir en papier
  • rouleau en carton (genre papier wc)
  • Pelures d’agrumes et de fruits
  • Plantes d’appartement fânées
  • Tonte d’herbe fraîche
  • mauvaises herbes
  • Litières biodégradables et excréments d’herbivores ou grainivores (lapins, cobayes,oiseaux,…)
  • Fumier de bovidés et ovidés
  • cendres de bois
  • ……….

Et voici les déchets ménagers que vous ne pouvez (devez) pas composter :

  • tissus synthétiques (Nylon, Lycra…) ;
  • plastiques, métaux, verres ;
  • viande , volaille u poisson
  • os ou carcasse
  • gros bois, charpentes ;
  • bois exotiques ;
  • couches bébé et serviettes hygiéniques ;
  • litières d’animaux ;
  • sacs d’aspirateurs ;
  • terre, sable.

Attention, il est important de trouver un équilibre dans votre compostage. Vous devez mettre autant d’azote que de carbone pour que votre compost soit de bonne qualité. Ca veut dire quoi ? Voici une petite astuce pour vous y retrouver :

  • Les déchets « bruns, durs et secs »sont pleins de carbone
  • Les déchets « verts, mous et mouillés » sont pleins d’azote

Et après ?

Au fur et à mesure que vous allez remplir votre composteur/silo ou agrandir le tas, il faudra vous munir de gants ou d’une fourche pour remuer les déchets. Cela favorisera l’aération et donc le compostage.

Et environ 6 mois plus tard, vous pouvez profiter d’une première couche (la plus basse du composteur) de bon compost, pour amender vos plantations d’arbres, de fleurs ou de légumes.

Faire du compost est donc un un geste écologique et efficace pour réduire nos déchets et avancer vers le zéro déchet.

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

4 thoughts on “Faire du compost, pour réduire nos déchets

    1. Plus jeune, j’ai longtemps habité en appartement et mes parents étaient pas « écolos » pour un sou.
      Et nous on était trop faignant avant pour fabriquer notre composteur, mais ca y est c’est chose faite 😉

  1. Bonjour Félie,
    Je découvre ton blog grâce à ta présentation sur ViaParents 🙂
    Et je le trouve très sympa !
    Reste juste à convaincre mon mari de mettre une boite à compost sur le balcon …
    à bientôt
    Elodie

    1. Merçi élodie. Oui en fait j’ai 2 blogs, celui-ci et celui des monstres gentils 😉
      Et pour le compost, franchement le tout c’est de s’y mettre et après ca va tout seul, quitte si besoin à composter autre part, dans un composteur de la ville, dans les jardins partagés, en bas de l’immeuble dans un composteur communs avec tous les voisins ….

Laisser un commentaire