Grossesse

La MAP : quand bébé risque de venir au monde trop tôt (partie 1/2)

Nous y voilà officiellement cette fois-ci, dans la MAP . Notre pitchoune‚ dont la naissance est prévue normalement pour fin novembre‚ risque déjà de nous rejoindre. Mais aujourd’hui 6 octobre à exactement 33 SA et 3 jours‚  inutile de vous dire que c’est bien trop tôt. Me voilà donc aujourd’hui‚ suite à ma visite de contrôle hebdomadaire ‚ hospitalisée pour au moins 48 heures.

Les contractions deviennent plus nombreuses et douloureuses en partie‚ ma tension augmente‚ mes plaquettes continuent de baisser‚ les œdèmes sont de plus en plus visibles ‚ et le poids de bébé est supérieur à « la normale ».

Il est 17h et la sage-femme de garde nous explique qu’un autre traitement plus fort va être mis en place pour ralentir voire stopper les contractions ‚ car même si mon col est bien fermé et encore long‚ les contractions trop fortes à ce terme peuvent tout déclencher très rapidement.

Direction la chambre 347‚ double mais non occupée ‚ où je vais devoir me reposer et tester l’efficacité du protocole à base d’ADALATE. On commence par 1 forte dose : 1 comprimé toutes les 15 minutes pendant 1 heure et on me pose vite une aiguille dans le poignée pour une éventuelle transfusion : l’adalate est aussi un vasodilatateur et donc peut provoquer de grosses baisses de tension. Et pour être encore plus précise‚ les effets secondaires sont incontournables : migraines et bouffée de chaleur. Youpi 🙁

18h30 : Mon homme et Manoutéa reprennent le chemin de la maison pour retrouver les 3 grands, et mon repas est servi. Je ne suis pas difficile ‚ c’est certes du menu hôpital avec nourriture en barquettes‚ mais je suis pas là pour savourer de bons petits plats 😉

22h00 : après de nombreux échanges de SMS à la fois drôles et plein d’amour avec mes grands et mon homme‚ je décide de dormir‚ mais c’est pas gagné.

Minuit : je suis toujours éveillée et dois reprendre un comprimé d’ADALATE. Je suis dans un hopital et on m’a dit de me reposer‚ pas de dormir. La nuit va être longue…..


Lendemain 7 octobre

La nuit a été chaotique les effets secondaires ont eu raison de mon sommeil.

7h30 : on m’apporte mon petit dej qui me fait un bien fou puis je file vite sous la douche sans savoir le programme de la matinée et savoir à quoi m’attendre.

8h00 : une sage-femme arrive avec un monito pour contrôler les contractions et ma tension et donc vérifier si le traitement fonctionne.

8h30 : les nouvelles sont bonnes, l’aiguille ne s’est pas emballée ‚ aucune contraction ‚ je suis rassurée et confiante pour la suite. La sage femme va donc informer le médecin de garde et demander son avis pour le dosage du traitement.

MAP : menace d'accouchement prématuré

La matinée passe tranquillement et n’ayant pas de nouvelle de la SF‚ je décide de dormir un peu. Je profite de 2 heures de sommeil récupératrices ‚ bon sang que ça fait du bien.

11h30 : la sage femme vient me reveiller‚ la médecin de garde veut me faire passer une échographie du col et un nouveau prélèvement vaginal (en cas d’infection). L’examen se passe bien elle est calme avenante et patiente. Elle m’explique que mon col est toujours bien fermé et long mais très mou et en entonnoir (c’est un 5eme bébé ‚ c’est normal) et donc très fragile.

On poursuit donc le même traitement avec un ADALATE 20mg toutes les 8 heures avec en plus 6 Spasfon par jour. Bébé 5 doit rester au minimum encore 10 jours au chaud.

Elle décide également de me prescrire 2 injections de corticoïdes (1 par jour) pour maturer les poumons de bébé ‚ au cas où. Par contre pour ces injections il y a aussi un méchant effet secondaire : palpitations et excitation (donc sommeil quasi impossible les 10-12 heures suivantes). Quand je vous dit que je suis pas là pour dormir 😉

12hoo : 1 ère injection dans les fesses‚ ça s’est fait.

L’après-midi passe tranquillement, mes loulous et mon homme me rendent visite vers 15h30. Ils sont contents de me voir mais rester quelques heures enfermés dans une chambre d’hôpital ‚ même s’ils ont été très calmes ‚ c’est pas génial pour des enfants.

Cela fait donc 24 heures que je suis hospitalisée‚ je suis super confiante et rassurée ‚ le moral est bon malgré la situation et la MAP pour notre bébé. Mais tout ira bien….. normalement…

5eme-Grossesse-33sa

La suite de mon traitement pour la MAP dans un prochain article 😉

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

7 thoughts on “La MAP : quand bébé risque de venir au monde trop tôt (partie 1/2)

Laisser un commentaire