Non classé

Maman est en haut qui fait du gâteau

Voilà presque le résumé de ma vie ces derniers mois : maman est en haut qui fait du gâteau.

Oui maman a fait le choix de travailler depuis la maison, pour pouvoir s’occuper de ses enfants en même temps qu’elle travaille.

Un choix que maman assume complètement car elle adore ses monstres, être maman est la plus belle chose qui a pu lui arriver.

Mais maman a le sentiment d’être devenue prisonnière, à cause des différents choix qu’elle a dû faire pour combler ceux que papa ne faisaient pas.

Le budget est minuscule : 1 seul petit salaire pour vivre à 7, et un beau crédit immo à rembourser. Alors tout est restreint, par obligation côté budget et/ou par plaisir : 1 seul véhicule ; pas de nounou ; pas d’achat inutile ; beaucoup de récup ou d’occas ; de plus en plus de fait maison (yaourt, lessive, etc …)

Mais voilà, maman est en haut et a l’impression d’en faire de plus en plus pour pas grand chose, de s’épuiser, de s’effacer à petit feu. Tout ca pour quoi ? pour être enfermée à la maison, devenir invisible, la nounou, la femme de ménage, la comptable.

Car oui maman est aussi une femme, qui se sent délaissée, oubliée et qui s’est soumise par la force des choses.

Et maman n’a jamais été soumise auparavant, maman était indépendante et forte, maman sortait, maman rigolait et chantait tout le temps. Maintenant maman sourie moins, pleure souvent, ne peut plus sortir, elle crie sur papa, elle tente de le faire réagir.

Pourtant maman a fait plein d’effort : elle perd du poids doucement, elle s’est remise au sport, elle reprend soin d’elle.

Papa et maman ont décidés de changer de vie, après de longs mois d’hésitation, pour faire plaisir à maman surtout. Car papa, lui, se plait dans cette vie là, avec son boulot et ses 60 heures de travail par semaine sans salaire, sa vie « sociale », ses rêves à lui, ses idéaux. Mais maman n’a plus la force d’attendre encore et encore, et encore.

Papa et maman ont vieilli, grandis. A bientôt 15 ans de mariage, ils voient les choses différemment maintenant. Et maman se demande si ca vaut la peine de s’accrocher encore, si c’est juste pour reculer l’échéance, si notre couple peut encore être sauvé.

maman est en haut - maman délaissée - couple

Maman continuera à faire du gâteau, mais sera en haut, avec papa,  pour encore combien de temps ?

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

0 thoughts on “Maman est en haut qui fait du gâteau

  1. Comme je te comprends, je n’ai que 2 enfants et pourtant j’ai l’impression que tu viens de résumer ma vie. Du coup ça joue sur notre couple, notre vie de famille. Alors j’ai dit STOP. C’est pour qu’après avoir été nounou pendant 16, j’ai choisi de reprendre une activité à l’extérieur, de faire du sport, mais en salle, avec une copine. Plus envie d’avoir l’impression de mourir à petit feu, je suis une femme et pas qu’une maman

    1. Oui on est nombreuse à vivre cette situation. Moi c’est pas tellement le fait d’être à la maison qui e pose souci, c’est le fait d’y être dans ces conditions. Je peux plus sortir comme je veux, on a pas un rond, et notre couple, il bat de l’aile très sérieusement, et c’est surtout ca le problème, je sais pas encore combien de temps je serais là à attendre qe ca change, qu’il réagisse

    1. Merçi. oui c’est dur, nos envies ont changé, cette saleté de routine s’est installée, les soucis, le ras le bol. J’ai souvent l’impression de parler à un mur, car lui cette vie lui convient.

  2. Oh copine, ton article m’attriste, je vois que tu n’as pas l’air bien en ce moment. On croirait pas en te voyant si souriante et positive tout le temps ! J’admire vraiment votre famille, et je pense que c’est totalement normal de ressentir tout ça. Moi déjà avec un enfant et enceinte, j’ai l’impression d’être devenue une mère au foyer qui gère mal sa maison, une femme qui s’oublie, et une épouse un peu délaissée… L’absence de reconnaissance extérieure peut vite détruire notre confiance en nous. Je suis sûre que toi et ton mari allez retrouver des ressources pour arranger tout ça et pour que tu retrouves ton équilibre et ton joli sourire ! Bisous !

    1. oui c’est effectivement compliqué. Je me retrouve face à une situation que je redoutais et à une question : faut’il qu’on se sépare ou pas ? pour lui non, car tout va bien, mais pour moi, les choses sont différentes, car je suis blessées en plein cœur,j’ai plus confiance en ses belles promesses de changement que j’entend depuis si longtemps. Et même si ces changements sont imminents, j’ai peur que ce soit trop tard .
      En tut cas ne pense pas à tout ca, profite de chaque instant de ta grossesse, et ne doute en aucun cas de toi. Tes émotions sont décuplées et c’est normal, mais non tu es une maman extra, et une épouse géniale j’en suis sûre. Alors plein plein de bisous et merci pour ton soutien

  3. Bonsoir,
    Je vous souhaite plein de courage dans cette épreuve de la vie. Je suis moi même maman au foyer de 8 enfants et 20 ans de mariage, l’ainée s’est envolée de ses propres ailes et m’a offert un nouveau statut : grand mère 😉 Pour le couple, ce n’est pas facile tous les jours mais il faut essayer de s’accrocher et le temps fera les choses. Peut-être t’inscrire dans un centre social pour faire une activité ou reprendre un petit boulot à mi-temps, histoire de retrouver une vie sociale et de changer un peu d’air 😉 Les concessions, nous les femmes au foyer, en faisons souvent, c’est aussi parce que nous pensons au bien de notre progéniture, alors courage à toi et bonne continuation à votre famille 😉

    1. merçi beaucoup c’est gentil.
      8 enfants, quelle belle famille !!!
      Pour les concessions, c’est bien là le souci, c’est que j’en ai fait des milliers, pour mes monstres, et autant pour mon mari, mais qu’au final, c’est que dans un sens. Mon mari entend mes plaintes mais ça rentre par une oreille et ca ressort par l’autre, en passsant par des tonnes de promesses et me demandant d’etre patiente, mais ca fait 2 ans que ca dure.
      Alors il va falloir de très grands changements

  4. Je vous lis et je me trouve.
    Nos hommes ne voient pas et ne comprennent pas ce que ça implique pour nous de rester au foyer élever nos enfants.
    En même temps l’homme est de manière générale plus égoïste.
    J’espère quand même que le vôtre vous comprendra.
    Bon courage.

    1. oui c’est dans ces cas là qu’on dit que les hommes et les femmes ne sont pas fait pareils, pensent autrement.
      Pour mi c’est pas trop le fait d’être à la maison avec mes monstres car j’ai choisi. Mais ‘est tout le reste, le fait d’avoir moi, dû choisir de ne plus avoir de véhicule et donc de ne plus pouvoir sortir, pas même faire les courses, de devoir tout compter tout le temps, de ne presque rien m’autoriser car le budget est hyper serré. Et tout ca parce que mon homme ne voit pas la réalité en face, il est sur son nuage à espérer que tout s’arrangera tout seul, mais non
      Moi je supporte plus, d’attendre, d’entendre ses promesses, j’ai plus confiance.
      Plein de courage à vous aussi vanessa, j’espère que ca s’arrangera aussi de votre coté.

  5. On a pas 15 ans de mariage, mais on traverse une sale période en ce moment. Je suis à la maison toute la journée mais j’en ai ma claque et lui ne comprend pas mon mal être, car il rêve que de ça. Pour lui je me repose toute la journée alors que nan.
    Pareil, on a pas d’argent, donc on économise l’essence et on a pas fait de sortie en amoureux depuis… décembre. Et encore c’est parce que ma mère nous a filer des places gratuites

    1. et c’est pesant comme situation, ca te bouffe de l’intérieur, surtout quand l’autre ne comprend pas ou fait l’autruche. Ici mon homme est adorable, mais se complait dans sa vie de commerçant et espère toujours qu’un miracle se produise, que demain tout changera, mais non, la vie c’est pas ca. Alors toutes les décisions c’est moi qui dois les prendre.
      Bref c’est pas simple et j’en peux plus de vivre comme ca.
      Plein de courage à toi louanne

  6. comme nous sommes nombreuses dans ce cas Moi cela va faire douze que je vis l’enfer j’ai quitté mon ex en 2004 avec mes deux enfants à l’époque deux et cinq ans j’ai essaye de me reconstruire arret congé parental retour au travail et de nouveau la vie l’epanouissement ensuite il y a dix ans en couple un an aprés mon troisieme et là mon ex a commencé à lancer des procedures judiciaires contre moi aprés avoir quitter le territoire pour ne pas repondre aux plaintes contre lui pour violences plus de 20 procedures judiciaires aprés il avait reussi à nous mettre sur la paille et à m’envoyer aux portes de la prison avec acharnementet le fait qu’il soit trés aisé nous avons tous vecus la police à notre porte, les tig l’incendie de notre maison et bien d’autres… en mai j’ai obtenu une levée de casier judiciaire pour pouvoir travailler mais maintenant je n’arrive toujours pas à trouver de poste plus de voiture . depuis 2013 aprés l’incendie et plus d’une dizaine de demenagements trois enfants dys, une reconnaissance d’handicap les etudes à 400km de l’ainée sur Montpellier la phobie scolaire du second et les soins pour le petit dernier je me demande comment s’en sortir…j’oublie depuis rnovembre 2014 un accident une infection une intervention qui tourne mal une tritherapie arrete en mai repis et apparement de nouveau les souci de santé reviennent …mais je me dis toujours comment je vais me sortir de là, le couple j’en parle pas les problemes financiers …mais j’essaie de retrouver courage aprés la deprime meme si elle m’emmene de plus en plus bas à chaque fois courage à vous toutes je n’ose meme plus parler de mes soucis à mes proches douze ans c’est long alors je me sens encore plus isolee

    1. oui mon dieu vous avec vécu et vivez encore des moments très durs. La vie est parfois très cruelle et on a du mal à voir le bout du tunnel, surtout quznd les mauvaises nouvelles, les épreuves s’enchainent. C’épuisant et démoralisant, je vous comprends.
      Je vous souhaite de tout cœur que tout s’arrange pour vous

  7. Coucou , les phases de transition sont les plus dures , être entre 2 n’est jamais facile mais parfois quand on a la tête dans le guidon il faut prendre du recul , du temps pour réfléchir et y voir plus clair . Bon courage ( une autre maman qui fait du gâteau mais en Chine …)

    1. Merçi beaucoup julie pour ton soutien. Oui prendre du recul, il n’y a que ca à faire. Un a un cap difficile à passer, je dois reprendre confiance en lui, ca va prendre du temps

  8. Que dire à part que je te comprends tellement, et que j’ai hate de reprendre le travail pour la vie sociale et l’argent surtout même si je sais que ça va me déchirer le cœur de laisser bébé à une nounou!! Mais au bout d’un moment on tourne en rond même si il y a toujours 1000 choses a faire à la maison, c’est répétitif. Moi je sors des fois sans les enfants ( jamais le soir) mas je sais que quand je rentre j’aurais la tronche parce que les enfants l’auront soulés, du coup je me culpabilise ( a tort) je le fais rarement. Mais quand je reprendrais le boulot on sera vraiment d’égal à égal, courage, essaye de lui parler ou faire une liste pour mettre tout ce qui va et ce qui ne va pas pour lui montrer <3

    1. Merçi beaucoup Karen pour ce gentil commentaire 😉 Oui c’est pas simple, j’ai choisi de travailler depuis la maison parce que c’était plus facile, plus « logique » pour tout le monde. En soi cela ne me dérange pas, au contraire, j’ai du mal avec le fait de laisser mes enfants être élevés par d’autres personnes. C’est débile sûrement mais voilà. Mais le plus dur c’est le fait d’avoir MOI dû faire des choix, des grosses restrictions, ne plus pouvoir sortir, je peux même pas faire les courses. On a qu’un seul véhicule et mon mari en a besoin pour aller bosser, alors tout doit toujours être planifié d’avance, et concordé avec les horaires de notre commerce. Alors oui comme tu dis on a mis les choses à plat, et cette fois je ne me laisserais pas bouffer. Les changements approchent mais c’est dur d’attendre encore et encore, sans avoir la moindre ecertitude que cette fois c’est la bonne

  9. Coucou,
    Ton article me touche beaucoup, travaillant à la maison, m’occupant des enfants, ayant connu pas mal de galères !!!
    Je me lance dans le coaching pour mamentrepreneures. Je viens de proposer 3 offres gratuites pour faire découvrir cette activité. Elles sont prises mais si ça t’intéresse, je peux te proposer une 4ème place. Le contenu de ce coaching consiste à redéfinir ces objectifs, se donner les moyens d’y arriver et faire tomber beaucoup de barrières, de limites, qui se trouvent à l’intérieur. Le format habituel est de 1 fois par semaine pendant 4 semaines ou 1 semaine de 5 jours (séance d’1 h environ à chaque fois). A ta dispo, si ça t’intéresse. Bon courage !!!

Laisser un commentaire