éducation

Quand nos enfants découvrent l amour, avec ses joies, et ses peines

Nos enfants grandissent, ils deviennent ados et découvrent l’amour, de façon « passagère », ou avec un grand A, l’amour qui fait mal aussi parfois.

Et pour nous leurs parents, il n’est pas toujours évident de les protéger des peines qu’ils peuvent ressentir.

Notre MonstreGentille1 a 13 ans, et des amoureux, elle en a eu déjà : en maternelle avec des minis bisous sur la joue et des jeux dans la cour main dans la main ; en primaire avec des petits mots doux donnés par le biais de sa meilleure copine, mais dans l’innocence, des petits rougissements et des regards; et maintenant au collège, et c’est là que ca commence à faire mal.

amour_enfance

En 6 ème elle a eu son premier vrai amoureux, cela a duré 3 mois je crois, avec un vrai bisou d’amour, des vrais sentiments, de la jalousie, de grandes joies lorsqu’il ne faisait que lui prendre la main, puis la tromperie, l’amoureux a craqué sur une autre et l’a abandonnée brutalement, en nous laissant se charger de la consoler, de lui expliquer que parfois l’amour peut faire mal. Je me rappelle lui avoir dit que ça arriverait encore, et je ne m’étais pas trompée.

En 5 ème, autre amoureux, mais cette fois-ci, elle le connaissait depuis de nombreuses années, et là les choses se sont passées différemment, car cela a duré plusieurs mois de façon totalement platonique, à un age où l’on espère avoir au moins des bisous et des tendres accolades. Non rien du tout, ça a finit par s’arrêter, par lassitude, avec de la tristesse bien sûr, mais aussi de la colère d’avoir été baladée.

Afficher l'image d'origine

Et maintenant en 4 ème, un nouvel amoureux mais plus âgée, et là pour nous (pour moi) c’est le drame. 3 ans de plus, lorsque l’on est ado, c’est énorme, bien plus que lorsque l’on est adulte. Les préoccupations (et les envies) ne sont pas les mêmes. C’est un jeune homme qui était au collège avec elle, mais qui est maintenant lycéen. Un beau gosse, beau parleur, qui sait retourner le cerveau des filles. Pour preuve, il a réussi à manipuler ma filleule à 700 km, à la « séduire », à lui demander de rompre avec son chéri, soit-disant pour se rapprocher de notre fille. Il est le roi des petits cœurs et des mots d’amour sur instagram.

Bref je ne vois pas cela d’un bon œil, et ca me fait peur pour ma fille, on en a longuement parlé, parfois entre 2 portes car elle se braque, ne veut pas entendre, et au final maintenant, elle pleure, elle est triste, car il ne lui donne plus signe de vie depuis plusieurs jours.

Afficher l'image d'origine

Mais pour nous les parents, comment sommes nous censés réagir lorsque l’on voit notre enfant souffrir, blessé dans son petit coeur ?

Pour ma part, j’essaye de parler avec elle, même si c’est un sujet presque tabou, une conversation à sens unique, car du haut de ses 13 ans, elle ne s’imagine pas que nous avons vécu exactement les mêmes choses qu’elle. Elle se ferme, car je ne lui dis pas ce qu’elle voudrait entendre, je ne lui dit pas qu’il est fou amoureux alors qu’elle n’a plus de nouvelle, je ne lui dit pas qu’il est digne de confiance alors qu’il drague sa cousine sur internet.

L’adolescence est un cap difficile, nous le savons, c’est le déluge des sentiments, plus ou moins forts, avec des joies souvent démesurées et des tristesses qui peuvent l’être encore plus, il n’y a aucune mesure.

Alors on tempère ses excès, on discute, on tente de la faire parler quand ca va pas, et on la console, car demain est un autre jour, et ca arrivera encore.

On laisse le temps faire les choses. Elle rencontrera d’autres personnes, aura d’autres coups de cœurs et d’autres déceptions, c’est la vie, il faut en passer par là , et nous, on la soutiendra, comme chacun de nos enfants, dans les joies, et dans les peines.


C’était ma participation au rdv les #jeudiseducation organisé par WonderMômes (pas de thème précis cette semaine)

Autres articles #jeudiseducation disponibles cette semaine :


Et vous, comment réagissez vous quand vos enfants sont malheureux à cause d’un garçon ou d’une fille ?

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

0 thoughts on “Quand nos enfants découvrent l amour, avec ses joies, et ses peines

  1. Éh béh, avec des jumeaux, ça me rassure pas sur les années à venir, même si je supposerai que pour deux garçons, les préoccupations/soucis ne seront pas tous les mêmes, m’enfin va falloir assurer dans quelques années ! 😮

Laisser un commentaire