éducation, En famille

Quand nos enfants poussent le bouchon un peu trop loin

Qui dit avoir plusieurs enfants dit traverser plusieurs crises, de différents stades et à différentes périodes, ou parfois toutes d’un coup. Parfois, nos enfants poussent le bouchon un peu loin. En ce moment on peut dire qu’on vit 3 crises 1/2 à la fois et donc non, c’est pas toujours le pays des bisounours et de la bonne humeur à la maison 😉

nos enfants poussent le bouchon

Pour commencer dans l’ordre (non le désordre), notre Choupette de 2 mois 1/2. Pour elle c’est bien trop tôt pour faire sa crise, même si cela pourrait être le cas, car parfois avec nos bébés, on perd nos moyens, on panique. Mais on a la chance d’avoir des bébés faciles, qui font leurs nuits assez tôt. Et là ça y est c’est officiel, elle refait ses nuits depuis une petite semaine et dort de 21h30 à 7h00 !!! Yeahhhh

Afficher l'image d'origine

*******

Comme je vous en parlais dans des précédents articles, notre petite MonstreGentille4, de bientôt 3 ans, fait sa crise du Terrible Two. Ça a commencé doucement en septembre lorsqu’elle est entrée à l’école, puis ca s’est accentué en décembre, suite à la naissance de Choupette et avec le Père-Noël qui allait bientôt passer.

Et depuis, c’est pas pire mais pas mieux non plus.  Elle est capricieuse et pousse des hurlements lorsque les choses ne vont pas dans son sens. Mais fort heureusement, elle sait à qui elle à faire. Avec ses frères c’est infernale, mais avec nous …. ça dure pas longtemps, pas de caprice, et si elle pleure, elle pleure, même dans les magasins. On lui explique que c’est pas correct, que c’est maman et papa qui décide et que cela ne sert à rien quelle se mette à hurler, ça changerait rien car MÊME PAS HONTE !!! 😉

*******

Pour notre MonstreGentil3 de 9 ans, c’est la période « je teste les limites ». On a l’impression de se revoir 5 ans en arrière quand il était donc plus petit et hyper turbulent. Tout ce qu’on lui dit, il répond en parlant plus fort, avec ce petit sourire en coin qui me rend folle. C’est le petit Caliméro de la famille, hyper étourdi mais c’est jamais de sa faute !!!! Et niveau taquinerie avec sa petite sœur MonstreGentille4, c’est infernal, il peut pas s’empêcher de l’embêter (et du coup elle fait pareil, son frère est son exemple). Alors autant vous dire que ça parle fort, très fort parfois, car tant qu’à faire, il écoute pas ce qu’on lui dit, ce qu’on lui propose, il se rebelle pour se rebeller, faut que ça se fasse. Et comme il est amoureux, si sa chérie a été de mauvaise humeur, je vous raconte pas … pfiou 😉

Afficher l'image d'origine

*******

MonstreGentil2, notre 11 ans, fait sa crise aussi, mais un peu différemment. Depuis son entrée au collège, il se prend « pour un bonhomme », qui pense tout savoir et remplacer son papa quand il est absent. Et là pour le coup j’avoue c’est entièrement de ma faute. Car mon petit chéri a des défauts, mais surtout la grande qualité de toujours me donner un coup de main quand j’ai besoin.

Toujours est-il qu’il se cherche, s’affirme, nous teste aussi, se fout de notre poire quand on lui dit quelque-chose (ça c’est surtout son caractère, comme son père !!! grrr), prend tout à la rigolade, nous répond trop souvent, mais est angoissé, introverti et jaloux. Ce dernier point est d’ailleurs très dur à gérer pour nous, car on doit sans cesse faire attention, à ce qu’on dit, à ce qu’on fait, ce qu’on achète, pour ne pas alimenter sa « souffrance ». D’autant plus qu’étrangement, il est extrêmement généreux envers ses sœurs et son frère, mais si ça vient de nous….. c’est le drame.

Afficher l'image d'origine

*******

Quand à notre grande, notre MonstreGEntille1, de 13 ans, elle fait bien sûr sa crise d’adolescence mais le pire est passé, si je puis dire. Elle a fait de grosses bêtises « de bonne heure » et maintenant elle est plus calme, plus posée, plus mûre.

Alors bien sur, elle nous parle mal parfois, nous harcèle pour avoir son compte FB, elle pousse souvent ses exigences un peu loin (comme si on allait lui acheter un smartphone !!!!), elle tente dirais-je. Mais elle nous respecte suffisamment pour se rendre compte lorsqu’elle a été trop loin et s’en excuse 😉

Afficher l'image d'origine

*******

Autant dire que quand ils s’y mettent tous, nous sommes à 2 doigts de « péter un câble », c’est rare, mais quand ils vont trop loin, ils le voient : je fond en larmes en hurlant que j’en ai marre, et je me ferme pendant plusieurs heures. Finie la maman sympa et souriante. Cela me fait beaucoup de bien et les fait réaliser qu’ils ont été trop loin. J’ai droit à plusieurs câlins et ils deviennent sages comme des images, pendant quelques heures en tout cas 😉

*******

Bref, on vit des crises avec nos monstres, on angoisse souvent de mal réagir ou de ne pas savoir quoi faire pour arrondir les angles, pour répondre à leurs attentes, pour qu’ils soient heureux. Parfois, on y arrive pas et on doit faire appel à quelqu’un de l’extérieur pour avoir des conseils et/ou de l’aide.

Mais il y a 2 choses qui me semble primordiales pour nous leurs parents, en cas de crise ou de période difficile quand nos enfant poussent le bouchon  :

1) ECOUTER NOS ENFANTS, autant qu’on le peux, se poser 5 minutes avec eux, pour discuter, faire une activité, un jeu, se chamailler gentiment, leur donner de l’attention….

2) FIXER DES LIMITES, DES RÈGLES A RESPECTER, ne pas trop transiger et les laisser imposer leurs souhaits à nous ou aux autres, faire des caprices …..

Car ils ne sont que des enfants, tous avec des caractères différents, qui grandissent,  qui découvrent la vie, avec ses bons et ses mauvais côtés, et qui doivent apprendre à gérer leurs émotions.

Et vous, comment gérez vous les crises et les moments difficiles avec vos enfants ?

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

0 thoughts on “Quand nos enfants poussent le bouchon un peu trop loin

  1. Je connais….et je compatis! Pour le smartphone, nos deux grands un iPhone, déjà parçe ils prennent le bus pour aller à l’école, ça me rassure qu’ils puissent nous joindre, et puis, on a installé l’application qui permet de les suivre à la trace! Pas pour les espionner, mais en cas de problème.

    1. oui j’imagine que toi aussi des crises tu dois en vivre quelques unes 😉
      Ici pour le smartphone il est correct pour son age c’est pas un iphone mais pur ce qu’elle en fait (et ce qu’on l’autorise à faire) ca suffit bien. Et puis on verra quand j’aurais déjà un Iphone pour moi hein !!! lol
      Par contre l’appli que tu utilises c’est quoi exactement ? C’est que pour Iphone ? car je serais bien tentée de les tracer mes 2 plus grands

  2. Pas facile la vie de famille, ma caille! Déjà avec deux, je saigne du nez, alors avec cinq… Tu es un peu une sorte de déesse pour moi! Vous avez raison de ne rien lâcher, il faut rester sur ses principes, même si c’est un peu la guerre des nerfs parfois… Beau témoignage en tous cas! Gros bisous

    1. oui parfois, c’est infernal, mais mon homme gère aussi car toute seule …j’ose pas imaginer.
      En général ça se passe bien, rien qu’en les écoutant, ça nous aide à adapter nos actes et nos mots en fonction du problème.
      Et quand ils ont tort, on démord pas, on lâche rien, et ils s’y font.
      Merci ma cocotte et à bientôt 😉

  3. Félicitations pour cette tribu et pour ce cinquième enfant!! Je vous rejoins sur le fait que pour une vie de famille épanouie, passer du temps avec nos enfants, jouer, rire et les écouter sont indispensables 🙂 Profitez-bien!

  4. Pfiou! Je viens de me projeter dans 13 ans là! 😉
    C’est sûr qu’avez tout ce petit monde, lorsqu’ils s’y mettent tous, ça ne doit pas être évident!!
    Mais quand ils font des câlins, ça en fait 5 fois plus… 🙂

Laisser un commentaire