Presque Zéro Déchet, Vivre autrement

Le Zéro Déchet pour une famille nombreuse, bilan à 3 mois

Oui, force est de constater que le zéro déchet pour une famille nombreuse, c’est pas si simple.

Quand on a décidé avec mon homme d’aller plus loin dans la démarche zéro déchet, on savait très bien que la la route serait plus longue que pour d’autres.

Et oui, on est 7, une famille nombreuse avec 5 enfants. 7 personnes à convertir et/ou à convaincre, même si à la base, on a toujours fait attention au gaspillage, à ne pas trop surconsommer, etc …

En fait, on associe souvent la démarche à ce joli bocal transparent, dans lequel les plus acharnés arrivent à faire tenir leurs déchets semestriels ou annuels.

WHAT ???? franchement nous, on se voit pas arriver jusque là , cela me parait totalement impossible (meme si je reste optimiste 😉  )

Et pourtant, on se donne de la peine. Au moment où j’écris cet article, voilà on nous en sommes 3 mois après avoir commencé :

  • on achète tous nos légumes en vrac sur le marché ou en supermarché, en n’achetant que du origine France, même local quand c’est possible, et BIO dans la majorité des cas (donc plus de légumes en surgelés)
  • on fabrique tous nos produits d’entretien nous -même (lessive au savon de Marseille, lessive à la cendre, gel wc, poudre lave vaisselle, nettoyant anticalcaire SDB et cuisine, ….)
  • on a commencé à fabriquer nos produits d’hygiène (plusieurs essais en cours) comme le dentifrice, l’anti-poux naturel, … , et on achète le reste en version solide comme le savon ou le shampoing
  • on se met doucement à la cosmétique maison
  • on utilise des couches lavables pour bébé
  • coté cuisine, on fabrique toutes nos pâtes (pâte brisée, pâte sablée, pâte à pizza)
  • on fabrique tous les goûters et desserts (gateaux plus ou moins élaborés, yaourt, biscuit)
  • on cuisine tous nos repas maison
  • on fait notre compost
  • 4 poulettes rousses sont venues agrandir la famille
  • on fait nos menus à la semaine (et donc nos courses en conséquence)
  • fini les sacs plastique ou papier, on utilise que des sacs en tissu ou filet
  • on ne jette aucune nourriture (zéro gaspillage)
  • on fait des économies d’énergie et d’eau

En écrivant tout ca, je me dit que c’est déjà pas mal.

Mais notre faiblesse, c’est notre budget. Depuis toujours, on fait nos courses chez un hard-discounter.  Notre budget alimentation tourne autour de 500 € pour 7 personnes. On arrive à le tenir encore à 50€ près mais ….

Car acheter en vrac, ça a un coût. On entend souvent dire que c’est plus économique car on ne paye pas l’emballage, et on peux acheter par plus petites quantités. Sauf que nous, acheter des pâtes par 250 grammes, ca nous fait de belles jambes !!! lol.

Sans parler du fait que pour acheter en vrac, il faut acheter BIO, soit 2 à 3 fois plus chers.

Pour la viande, c’est pareil, acheter en vrac, signifie acheter au rayon boucherie (quand on a la chance d’en avoir un).  Et meme si la viande est nettement meilleure, le steak haché en vrac par exemple,  coûte bien plus cher que celui en surgelé avec cette saleté de sur-emballage.

L’ADEME a publié un rapport « Bien vivre en zéro déchet« , après avoir suivi 12 familles. Le bilan est très positif et économique pour eux.  Mais aucune famille nombreuse dans le lot (oui pardon 1 famille avec 3 enfants) et pas réellement de gens qui maîtrisaient déjà leur budget avant de commencer la démarche. Pour nous qui faisions déjà attention au gaspillage avant, on est certain de ne pas faire d’économies en passant au zéro déchet (heureusement c’est pas notre plus grande motivation hein 😉  )

Alors comme on pourra pas faire pousser de billets dans notre jardin, on tente de trouver des astuces pour certaines choses, comme de bannir l’emballage plastique pour privilégier celui en carton. Ca reste encore des déchets, mais comme dirait l’autre, c’est déjà mieux.

Mais du coup, tout ca prends un temps fou et demande énormément d’organisation, pour tout cuisiner de A à Z pour 7 personnes, et fabriquer tous nos produits nous-même. Et comme c’est parfois un casse tête dans les rayons au moment des courses , chéri a décidé hier, que fini, ce serait moi qui serais de corvée, il a pas ma patience !!! lol

En tout cas, le zéro déchet pour une famille nombreuse, ca marche aussi, meme si on a encore beaucoup d’étapes à franchir. Car notre poubelle s’est réduite de moitié, au grand plaisir de nos ados qui sont corvées de poubelles 😉

N’hésitez pas à partager vos astuces ou votre avis en commentaire

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

16 thoughts on “Le Zéro Déchet pour une famille nombreuse, bilan à 3 mois

  1. j’aurai bien aimé une photo de vos déchets en trois mois :p ^^ en tout cas c’est un beau projet de vie, nous aussi on s’y met pas à pas ici !

  2. Super comme quoi même avec une famille nombreuse c’est possible nous on était 4! 2 adultes 2 enfants ont commence je fais mes yaourts moi même on a pris des brosses à dent rechargeables et je commence à acheter biographie ou produits locaux on fait gaffe au gaspillage

  3. Bonjour , j aimerai passer le cap mais pour l instant par encore , je me posé EN effet les mêmes questions que vs EN matière de coût …. petite famille nombreuse (3 enfants) le coût du « sans emballage » est plus important ou alors il faut revoir notre alimentation et devenir végétarien mais là mon mari dit  » stop « , EN ce qui concerne le vrac mais sans label bio Auchan fait des pâtes , riz ,semoule……. EN vrac au rayon économique …. 0,72 eur le kilo de pâtes …. c était juste pour l’info ! Félicitations !

    1. Merçi beaucoup 😉
      Ici on habite le « trou du cul du monde » lol. Alors on a aucun magasin vendant du vrac non bio à moins de 80 km. Ce serait donc pas super économique.
      Mais oui quand ca coince côté budget, ca incite à fabriquer maison ou alors à acheter en très grosse quantité (certains magasins proposent des gros conditionnement pour les collectivités).
      C’est pas toujours simple mais on prend nos repères au fil du temps.
      Pour le coté végétarien, nous non plus on est pas prêt mais on a pas mal réduit notre consommation, et sinon on profite des grosses promos

  4. Il ne faut pas oublier que manger bio coûte plus cher à l’achat c’est sur c’est indéniable mais, MAIS c’est meilleur à la santé… Ca vous évitera bien des maladies et des soucis de santé à la longue…
    Pour la viande vous ne pouvez pas trouver un paysan du coin qui vend en gros? Mes beaux parents qui sont dans le Jura font ça.
    Autrement je suis très zéro déchet à part en ce moment, oui j’avoue mes déchets on doublé de volume et le gaspillage vont bon train 😮 avec la grossesse et mes vomissements a répétition il mettait impossible de cuisiner y a quelques mois… et les légumes frais on pourris au garage … LA ca va mieux c’est la fatigue qui arrive a grand pas… Vivement le mois de décembre que bébé arrive et que je puisse refaire comme avant 🙂

    1. ah oui c’est indéniable que manger BIO est nettement meilleur, je ne dis pas le contraire 😉
      Pour la viande, malheureusement on est dans le haut-jura, et pas de producteur ici si ce n’est pour de l’agneau mais faut acheter en quantité énorme alors …
      Prenez soin de vous pendant votre grossesse 😘, et si le zéro déchet a des « failles », tant pis, vous vous rattraperez plus tard. on fait tous ce qu’on peut, selon les événements, notre fatigue, mais on le fait ou finit par le faire, et ca c’est énorme

  5. Je pense que le zéro déchet est très difficile avec nos vies modernes (les 2 parents qui travaillent, distance boulot/maison….), mais déjà faire attention autant que possible me paraît une belle démarche importante pour les générations futures^^
    Nous aussi la partageons …le problème je trouve,pour ma part, c’est le manque de temps ! ! (Et je n’ai que 2 enfants)
    Entre les repas à préparer tout maison et équilibré, le potager, les tâches quotidiennes, jouer/créer avec les enfants (oui ça aussi c’est très important. ..c’est de cet amour dont ils se souviendront !), les courses diverses, la couture. ..et le boulot ! Si qn a une très bonne recette je suis preneuse ^^
    Parfois un peu de découragement j’avoue mais on tient bon et les enfants sont sensibiliser à cette façon de vivre ^^
    Bonne continuation à tous et courage
    …ce sont tous ces ptits gestes qui en feront des grands mi bout à bout ^^

    1. oui c’est exactement ca, le temps qui manque.
      Je fais le même constat ici et parfois, ba il m’arrive de perdre un peu pied, ou de m’être transformée en chez cuisto entre la cuisine et tous les produits à fabriquer (et à 7 je dois le faire souvent).
      Alors on tient, on implique les enfants dans la démarche (et la cuisine aussi !!! lol) et on persévère 😉

  6. C’est rigolo parceque je suis arrivée exactement aux mêmes conclusions.
    Le vrac c’est forcément bio donc plus cher. Alors acheter les pâtes et le riz a prix d’or je n’ai pas vraiment les moyens non plus.
    Le boucher c’est bien joli, mais je ne trouverais jamais les mêmes prix que chez Lidl (pour ne pas citer mon harddiscount préféré…), et pourtant j’achète de la viande Label rouge.
    Donc comme vous j’essaye d’éviter au maximum le plastique, je privilégie le riz, le blé en boite en carton par exemple,mais j’enrage à chaque fois que j’achète de la viande ou du jambon et je me retrouve avec ces fichues barquettes 🙁
    Bon à coté de ça j’essaye de positiver dans ma quête du zéro déchet, j’ai fait de gros progrès, vive la yaoutière, je n’achète plus aucun gateau, ce qui ne ravie pas les ados, qui lont la flegme de mettre la main à la pâte, vive le savon d’Alep et le shampoing solide… bref encore du chemin, mais on progresse !!!
    Bravo pour vos partages, j’adore vous suivre 😉

    1. Merçi beaucoup peggy
      Oui coté budget, c’est pas simple; et pour la viande …. Ici on a pas moyen de trouver de la viande en vente direct alors c’est compliqué de trouver des bons plans. Depuis peu j’achète ma viande en vrac chez inter mais on a réduit considérablement notre conso, alors à la semaine, on achète au plus juste.
      Mais tout ce que vous faites est déjà extra, continuez comme ca.
      Ici j’ai le souci pour les biscuits « choco » (biscuits fourrée au chocolat) pour le petit dej , c’est compliqué pour eux, de 14 ans à 20 mois. Ces trucs l sont sacrés alors ils me font la tête quand j’an achète pas pendant les courses !!! lol

  7. Bravo pour ce bel effort !
    Cela me fait beaucoup écho car nous sommes aussi 6 et bientôt 7 ici, et voilà peut être 2mois que nous avons entamé un mode de vie zéro déchet…
    Le constat est le même : comme il nous faut d’assez grandes quantités, je fréquentais aussi les discounters…et en effet, le vrac rime souvent avec le bio, donc cheeeeeer !! Quand on n’a pas l’habitude ça fait un choc.
    A côté de ça il y a la satisfaction de voir la quantité de déchets diminuer, et de se dire qu’on agit à notre niveau pour prendre soin de notre environnement !
    Je pense aussi que la mutualisation des efforts de chacun permettra d’aller plus loin 😉

    1. oui c’est un casse-tète, à la fois financier mais aussi qualitatif. Car malheureusement certains produits bio sont sur-emballés (ca me dépasse). Seul le vrac bio ferait l’affaire mais coté prix pour 7 personnes …. :(.
      Alors tant pis, on génère encore des déchets sur certaines choses mais nous achetons en emballage reçyclés.
      Par contre pour certaines choses, comme les céréales des enfants, pas de recyclable, et en vrac ca coute une blinde.
      Mais oui nos déchets diminuent, on atteindra jamais le bocal, mais ca descend 😉

Laisser un commentaire